Alain EHRENBERG

Intervention le 21 novembre de 16h15 à 16h45

“Du statut à la capacité : le grand changement de l’esprit des institutions”

Directeur de recherche émérite au CNRS, a monté des programmes de recherches et des unités de
recherches en sciences sociales de la santé mentale à l’INSERM et au CNRS.

Dernier ouvrage paru : La Mécanique des passions. Cerveau, comportement, société, Odile Jacob,
2018.

Quelles sont vos motivations pour participer au Congrès international de l’AdESM des 21, 22 et 23 novembre 2018 ?

Je suis intéressé par les problèmes de la modernisation du système de santé mentale.

Si vous intervenez lors de cette manifestation, pouvez‐vous présenter le contenu de votre intervention ?

Je voudrais montrer que le grand changement de la protection est que nous sommes en train de passer de formes sociales consistant à protéger l’individu par un statut à des formes sociales qui consistent à le sécuriser dans sa trajectoire de vie, indépendamment de son statut. Autrement dit, nous sommes totalement entrés dans une société où il s’agit de rendre l’individu capable de se protéger. Cela ne va pas sans tensions.