Christian ABONNEL

Christian Abonnel
Christian Abonnel, Directeur des coopérations et partenariats, EPSM de la réunion

Intervention le 23 novembre de 15h30 à 16h

“Expérimentation et résultats de la méthodologie ANAP d’action territoriale en santé mentale”

Ancien élève de l’ENSP (promotion 1979)
Directeur Adjoint Centre Hospitalier Intercommunal Saint Pierre-Le-Tampon (finances, affaires générales, plan & travaux) 1995-1999
Directeur du Centre Hospitalier Gabriel Martin – 1999-2004
Mission de coopération au Burkina Faso, au Bénin et à Madagascar – 2004-2015
Directeur Adjoint Centre Hospitalier Gabriel Martin & Établissement Public de Santé Mentale de la Réunion (RH puis politique partenariale, coopération) – 2015 à ce jour

Quelles sont vos motivations pour participer au Congrès international de l’AdESM des 21, 22 et 23 novembre 2018 ?

Sous une apparente immuabilité des forces sont à l’œuvre pour faire bouger les lignes en matière de santé mentale : la science ou plutôt les neurosciences, l’évolution d’une société et d’une économie mondialisées, le développement de nouvelles approches instillées par les grands rapports “Piveteau”, “Laforcade” pour ne citer qu’eux.
La Réunion à 9 000 kms de la métropole reste t’elle en dehors de ces évolutions, est-elle en capacité de développer un modèle adaptatif face aux évolutions citées plus haut adapté à son histoire, à sa géographie, à sa sociologie, etc. ?
Nous serons également là pour apporter un témoignage sur le rôle de laboratoire que peut jouer La Réunion, notamment dans le déploiement de la démarche ANAP sur les parcours de santé, de vies de personnes handicapées psychiques sur notre île.

Pourquoi recommanderiez‐vous de participer à ce congrès ?

L’apport des neurosciences à la compréhension de la maladie mentale et ses conséquences sur les modes de prise en charge.
Sortir du tropisme franco-français et connaître d’autres approches de l’organisation du système de santé dans sa composante santé mentale/psychiatrie.

Si vous intervenez lors de cette manifestation, pouvez‐vous présenter le contenu de votre intervention ?

La Réunion fait partie des quelques régions françaises qui ont avec l’appui de l’ANAP déployé la démarche autour des “Parcours de santé, de vie des personnes handicapées psychiques”.
L’intervention que nous co-animerons Madame Martinez de l’ANAP et moi-même aura notamment pour objectif de partager avec l’auditoire la façon dont à La Réunion nous posons les bases d’une réponses coordonnée – sanitaire, social, médico-social, professionnels de santé libéraux, collectivités territoriales, services de l’Etat – et territorialisée aux besoins des personnes souffrant de troubles psychiques (adultes et enfants).