Communiqué “Non à l’abandon du sanitaire au sécuritaire en psychiatrie !”

Le gouvernement a lancé fin février une revue des missions des ARS. Un des groupes de travail préconise d’abandonner aux préfets le suivi des soins sans consentement.

Face à cette proposition, plusieurs organisations ont réagi à travers différents communiqués.

Vous trouverez ici le communiqué signé par l’AdESM